Justice au supplice

€12.00
5 000.00CFA

" Voici une poésie qui se lit d'un trait, dans un seul et même souffle, brûlant comme elle même l'est. Nous ne sommes pas loin de la poésie militante des années-négritude qui prônait le combat contre toutes les formes d'oppression et d'exploitation des peuples colonisés, singulièrement des peuples africains. Il y a tout à la fois des accents Césairien, Damassiens, Depestriens dans ces poèmes écrits en vers libres, hachés, dépouillés à l'extrême mais exsudant un lyrisme à fleur de peau et qui prônent la liberté par l'action, mais aussi la compréhension et l'amour du genre humain. S'il se veut engagé et révolutionnaire, le poète n'en demure pas moins sensible aux beautés du monde ( " Quelle étonnante créature" ) et attentif même à l'auguste omniprésence de Dieu ( " Une prière " ). Au total cela donne un mélange étonnant et détonnant, une poésie simple et vigoureuse qui tente d'expurger de la conscience les démons qui la tiennent en otage. Assurément Léon Tuam est le digne continuateur des poètes de la négritude militante et il se sert avec bonheur du vers libre dans sa forme brève et incisive." Voici une poésie qui se lit d'un trait, dans un seul et même souffle, brûlant comme elle-même l'est. Nous ne sommes pas loin de la poésie militante des années-négritude qui prônait le combat contre toutes les formes d'oppression et d'exploitation des peuples colonisés, singulièrement des peuples africains. Il y a tout à la fois des accents Césairiens, Damassiens, Depestriens dans ces poèmes écrits en vers libres, hachés, dépouillés à l'extrême mais exsudant un lyrisme à fleur de peau et qui prônent la liberté par l'action, mais aussi la compréhension et l'amour du genre humain. S'il se veut engagé et révolutionnaire, le poète n'en demeure pas moins sensible aux beautés du monde ( « Quelle étonnante créature » ) et attentif même à l'auguste omniprésence de Dieu ( « une prière »). Au total cela donne un mélange étonnant et détonnant, une poésie simple et vigoureuse qui tente d'expurger de la conscience les démons qui la tiennent en otage. Assurément Léon Tuam est le digne continuateur des poètes de la négritude militante et il se sert avec bonheur du vers libre dans sa forme brève et incisive.

Référence: 757
Catalog: 
isbn: 
978-2-912717-27-6
titre: 
Justice au supplice
Dimensions: 135 mm × 0 mm × 210 mm
Parution: 
2008
Nombre de Pages: 
136
Poids: 
180.00
Nom Auteur: 
Tuam
Prénom Auteur: 
Léon
Pays: 
CAMEROUN
Rang: 
1
Reliure: 
Collé