Unions mixtes et métissage

€17.00
11 000.00CFA

Des plaines indiennes au « bush » australien, de la steppe canadienne aux plateaux africains, les Anglais du dix-neuvième siècle se sont trouvés confrontés à des civilisations pour eux mystérieuses. Dans de complexes relations de fascination et de peur, individus et populations se sont rencontrés. De cette époque à la nôtre, bien souvent, l’Union de deux êtres par delà les barrières raciales et culturelles a été vécue par leurs communautés comme un symbole puissant du rapport souvent conflictuel engendré par la relation impériale. Au-delà de l’époque coloniale, ces unions mixtes restent parfois un facteur de trouble dans la conscience collective que traduit la littérature des pays autrefois soumis au pouvoir britannique. De plus, la conséquence logique de ces unions - le métissage - reste aussi une des grandes interrogations des sociétés post-coloniales contemporaines, et la position privilégiée accordée au métis par les sociologues latino-américains apparaît comme beaucoup plus controversée dans le monde anglophone. Cette série d’essais dû aux chercheurs du C.E.R.E.C de l’Université de Paris XII-Val-de-Marne, examine ce double problème dans les sociétés et littératures de nombreux pays anglophones d’Afrique, d’Asie et en Australie, sans oublier la métropole elle-même.

Référence: 671
no_revue: 
0
titre: 
Unions mixtes et métissage
Parution: 
0
Nombre de Pages: 
0
Poids: 
261.00
Nom Auteur: 
Hanquart-Turner
Prénom Auteur: 
Evelyne
Pays: 
France
Rang: 
1 000
Editions: 
Reliure: 
Cousu
Collé